[Kostick, Conor] The avatar chronicles- Tome 1 : Epic

Publié le par Naelline

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/4/7/0/9782747027106FS.gifEpic

Auteur : Conor Kostick (Irlande)
Illustration de couverture :

Titre original : Epic (2004)
Traducteur : Danièle Laruelle

Editeur : Bayard Jeunesse (2011)

469 pages, 20 cm

Genre : Dystopie, Jeunesse

ISBN : 978-2-7470-2710-6
EAN : 9782747027106

Selection Prix Farniente, Basket Jaune 2012/2013

Quatrième de couverture

La Terre a été détruite par une guerre sans précédent. Les hommes ont construit, sur une autre planète, une société où toute violence est interdite, et les conflits sont gérés par un jeu vidéo, Epic. Dans ce jeu, chaque citoyen a un alter ego virtuel dont les résultats définissent sa condition sociale. Avec ses copains d'enfance, Erik, 14 ans, va participer à un tournoi sur Epic qui déterminera son destin dans la société. Ses amis ont choisi d'être représentés par de courageux guerriers, une guérisseuse et une sorcière. Contre toute attente, Erik, lui, prend pour avatar Cindella, une jeune aventurière, peu armée mais séduisante et astucieuse. Grâce à Cindella, Erik a un regard neuf sur Epic et découvre les failles du jeu. À travers elle, le garçon se lance dans une formidable quête qui le conduira à remettre en cause les bases mêmes de la société...

Mon avis

Il s'agit là du premier tome d'une trilogie, aussi j'ai été très déçue par la fin de cette première partie. A noter que j'aurais trouvé la fin tout aussi décevante si cela avait été un tome unique.

J'ai tout de même apprécié plusieurs choses dans ce livre. Tout d'abord, les passages alternés entre la vie dans le jeu et la vie réelle. Et le mélange de ce que chaque vie implique pour l'autre. J'ai aussi aimé l'écriture, même si la traduction m'a parfois parue maladroite. J'ai plusieurs fois eu l'impression que l'auteur en savait bien plus que la traductrice sur le sujet, ce qui  du compliquer son travail. Cela s'est ressenti essentiellement pendant la grande scène de combat opposant les gentils et les méchants.

J'ai apprécié aussi l'envie du héros de tenter autre chose, de prendre un personnage atypique : quand je joue, je le fais régulièrement, et si les "classes" proposées dans nos jeux ne sont pas aussi riches que ça l'est dans Epic, j'aime mettre de l'agilité à un personnage sensé tout jouer sur la force ou la vitesse ou ... Bref, Cindella est un personnage atypique, et ça permet au joueur de tenter d'autres choses.

Quoique parlant d'adolescent et d'adultes et destiné à un public 13+, le livre m'a parfois paru plus "jeune" dans certains passages, par exemple par la dualité nette entre les personnages : il y a les gentils et les méchants. Les gentils le sont vraiments, même s'ils ont leurs faiblesses aussi, et les méchants le sont totalement. Pas de milieu, pas de remise en question, de changement. Même le vilain-violent enfermé sur son île, on apprend très rapidement qu'il n'est pas ce que donne sa première description, les indices de son coté "bon" sont donnés rapidement au lecteur. Pour un livre "13+", on aurait pu espérer un peu plus de finesse, des personnages moins tranchés. C'est sans doute pour ça que le personnage que j'ai préféré était celui qui hésite à sacrifier ses acquis pour un résultat non garanti... mais qui bien sur est un gentil et le sera donc jusqu'au bout.

Bref, un livre "13+" que je ferais plus volontier lire à un public un peu plus jeune... en attendant la sortie des tomes suivants. Après tout, il y a une suite. Elle apportera peut-être une dimension moins dyptique à l'histoire. Pour ma part, j'ai surtout envie d'en savoir plus sur l'utilisation première du jeu, qui était de faire passer le temps aux colons pendant leur long voyage.

Un livre que j'ai apprécié pour son univers tant réel que virtuel, mais que j'ai trouvé un peu trop léger pour pas mal de choses.

Ils l'ont lu aussi :  -

Challenges

http://nsa31.casimages.com/img/2013/01/03/130103112228647104.jpg Faërie http://arieste.files.wordpress.com/2012/12/logo-challenge-lieux-imaginaires.png Lieux imaginaires
http://1.bp.blogspot.com/-REE-g1X02Qg/UN4QzKz4kQI/AAAAAAAABzk/JoZeZ9yK9XI/s320/challenge%2Bdes%2Blivres%2Bet%2Bdes%2Bmois%2B1.png Des livres et des mois
Janvier 2013 : Sorcellerie
http://helran.fr/wp-content/uploads/2012/08/tour-du-monde-1.jpg Le tour du monde en 8 ans

Publié dans ├ Science-Fiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arieste 25/03/2013 22:34


je pense que c'est un peu trop jeunesse pour moi dommage