[Verne, Jules] Vingt mille lieues sous les mers

Publié le par Naelline

http://www.livraddict.com/covers/1/1199/couv56711849.jpgVingt mille lieues sous les mers

Auteur : Jules Berne (France)
Illustration de couverture : Neuville

Editeur : Librairie Générale Française (2004)
Collection : Le Livre de Poche (n°2033)

606 pages, 18 cm

Genre : Aventure, Classique

ISBN : 2-253-00632-7
EAN : 9782253006329

Quatrième de couverture

Un monstre marin, " une chose énorme ", ayant été signalé par plusieurs navires à travers le monde, une expédition est organisée sur l'Abraham Lincoln, frégate américaine, pour purger les mers de ce monstre inquiétant. A bord se trouvent le Français Pierre Aronnax, professeur au Muséum de Paris, et Conseil, son fidèle domestique. Une fois parvenus en vue du monstre, deux immenses trombes d'eau s'abattent sur le pont de la frégate, précipitant Aronnax, Conseil et le harponneur canadien Ned Land sur le dos du monstre... qui s'avère être un fabuleux sous-marin, le Nautilus, conçu et commandé par un étrange personnage, le capitaine Nemo, qui paraît farouchement hostile à toute l'humanité ! Condamnés à ne plus jamais revoir leur patrie, leurs parents, leurs amis, la plus extraordinaire aventure commence pourtant pour les trois hommes... La mer était une passion pour Jules Verne ; c'est elle l'héroïne de Vingt mille lieues sous les mers, l'un de ses meilleurs et plus célèbres romans.

Mon avis

Un oublié dans mes lectures Vernesques à mon adolescence. C'est donc avec plaisir que j'ai découvert ce roman. J'ai d'abord du résoudre un étrange problème mathématique avant d'ouvrir le livre. J'ai tout d'abord cru que j'allais plonger à 20.000 lieues sous les mers. J'ai calculé avec mes petites connaissances (un vieux reste d'un cours de maths) et sachant qu'il y a deux "lieues", je me suis dit que ça devrait faire quelque chose aux alentours de 100.000 kilomètres. Tout à coup cette idée de "sous les mers" ne tenait plus. Comme d'un autre coté la terre fait ± 40.000 km de circonférence à l'équateur, ça ne tenait pas non plus. Un voyage donc, sous les mers, en parcourant 20.000 lieues, comme on fait 300 kilomètres entre Bruxelles et Paris. Cette énigme du titre résolue, place à la lecture.

Et là, comme pour d'autres histoires signées Vernes, un seul reproche. Il y a par moment des passages qui ressemblent surtout à des notices techniques ou des pages d'une obscure encyclopédie. Des chiffres, des descriptions, des listes. Et comme presque toujours dans ce cas là, je lis en diagonale. Certes cela pourrait aider à comprendre l'histoire, mais je n'ai pas besoin de ce genre de détails (trop nombreux) pour me plonger dans l'aventure. Et certes, ça pourrait servir pour ma culture générale, mais c'est le genre de choses que j'oublie aussi vite que je l'ai lu.

Une aventure donc, un voyage. Et pas n'importe lequel, sous les mers finalement, comme l'annonçait le titre. Des passages croustillants grâce aux caractères de certains personnages, de l'aventure, des craintes, des découvertes et toujours une grande curiosité. Ca me plaît la curiosité dans les livres, ça pardonne un peu la mienne.

Un petit (enfin pas si petit avec ses 600 pages) délice même si j'ai survolé certains passages. Et bien contente de savoir que je pourrai retrouver le Capitaine Nemo dans l'île mystérieuse (1874) qui mérite que je le relise, je me souviens avoir apprécié, mais ça remonte largement au siècle passée cette lecture. Il se pourrait même que je lise Voyage à travers l'impossible (1882), alors que j'ai en général du mal à lire une pièce (alors que voir, j'adore).

Ils l'ont lu aussi : Rose, Hecla,

Challenges

http://3.bp.blogspot.com/-ole-4LKuh-0/T3c6Eav-ulI/AAAAAAAAAG8/ehN_hKGdd1w/s1600/avosnombres.jpg
A vos nombres 2012
http://2.bp.blogspot.com/-OkXn1NiHuFA/TyFRGMPzWjI/AAAAAAAAAZc/JDcu6Xb49CI/s200/Ultimechallenge.jpg Les 100 livres préférés des blogueurs
http://imageshack.us/a/img96/1695/classiquebadge.png Livraddict
Baby Challenge Classique 2013

   

Publié dans ├ Aventures

Commenter cet article

Piplo 20/01/2013 21:55


Je le lis avec mes grands mais je survole aussi certains passages... disons que je ne lis qu'une espèce marine sur dix!!!!

Naelline 20/01/2013 22:15



Le droit de sauter des pages . C'est intéressant en soit, mais autant de description je ne suis pas certaine que ce
soit nécessaire à l'histoire (mais pour avoir plein de pages remplies, ça le fait ).



J.a.e_Lou 13/01/2013 12:47


Salut :)


Oh c'est dommage que tu n'ai pas apprécié les passages scientifiques. Pourtant je les ai trouvés moins lourds que dans 20 000 lieues sous les mers ! Je trouve que c'est ce qu'il y a de bien avec
Jules Verne, on en apprend un peu sur ce qu'il y a, et ça rend les aventures un peu plus réelles.


Mais bon, ça ne t'as pas empêcher d'apprécier ta lecture et c'est l'essentiel ^^


 

Naelline 13/01/2013 17:36



L'ennui c'est que c'est le genre d'infos que j'oublie de suite, les lire est donc surtout une suite de choses qui ne fait pas spécialement avancer l'histoire et qui ne donnera rien de plus à ma
culture générale .


C'est pour ça que chez Vernes, je préfère ses romans "moins travaillés", ceux où il n'y a moins de découvertes et de sciences. Même s'il y en a toujours, j'ai par exemple trouvé cinq semaines en
balllon plus facile . Mais ce n'est peut-être qu'une impression, je ne l'ai pas lu depuis plus de 15 ans.