[Follett, Ken] La marque de Windfield

Publié le par Naelline

http://www.livraddict.com/covers/9/9340/couv37136796.gifLa marque de Windfield

Auteur : Ken Follett (Etats-Unis)
Illustration couverture :

Titre original : A Dangerous Fortune (1993)
Traduction : Jean Rosenthal

Editeur : Le Livre de Poche (2000)

626 pages, 18 cm

Genre : Thriller, Historique

ISBN : 2-253-13909-2
EAN :  978-2-2531-3909-6


Quatrième de couverture

L’auteur du Code Rebecca et de l’inoubliable fresque des Piliers de la Terre nous emmène ici, avec sa prodigieuse science de l’intrigue, au cœur de l’Angleterre victorienne.
En 1866, plusieurs élèves du collège de Windfield sont les témoins d’un accident au cours duquel un des leurs trouve la mort. Mais cette noyade est-elle vraiment un accident ? Les secrets qui entourent cet épisode vont marquer à jamais les destins d’Edward, riche héritier d’une grande banque, de Hugh, son cousin pauvre et réprouvé, de Micky Miranda, fils d’un richissime Sud-Américain. Autour d’eux, des dizaines d’autres figures s’agitent, dans cette société où les affaires de pouvoir et d’argent, de débauche et de famille, se mêlent inextricablement derrière une façade de respectabilité…

Mon avis


Un petit accident (mortel tout de même) dans un collège renommé de l'Angleterre Victorienne qui débouche sur un thriller sobre mais prenant. La plume de Ken Follett est bien présente, ça se lit facilement, ça captive, on veut toujours connaître la suite. Les personnages sont travaillés, détaillés, tant dans leur physique que dans leur caractère et dans leurs interactions avec les autres.

Et même si au premier abord les gentils sont touchants et les méchants haïssables, personne n'est tout blanc ou tout noir. Chacun a ses secrets, ses ambitions et la plupart sont prêt à tout pour atteindre leur(s) objectif(s). On fini par trouver des excuses aux plus méchants, on aime découvrir les petites failles des plus gentils.

J'ai beaucoup aimé suivre en parallèle l'avancée de Hugh Pilaster qui veut retrouver sa place, le talent de Micky pour s'incruster... et ce qui s'est passé au collège, point de départ du récit.

Du Ken Follett en plein, une intrigue bien ficelée, des personnages travaillés, et un rythme soutenu.

Challenges 

http://1.bp.blogspot.com/-T_wHGmXOl9E/TqlHWcD7umI/AAAAAAAAAY0/TQaJHFL48to/s1600/image-blog-challenge.jpg ABC 2012



Publié dans ├ Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Liliba 11/01/2013 14:42


Pas trop envie pour l'instant. Et puis ce sont souvent des pavés, ce qu'il écrit... mais j'y viendrai un de ces jours !

Naelline 11/01/2013 17:38



C'est sur, il ne fait pas dans le petit roman lu dans la journée . Ce que j'aime chez lui, c'est qu'on peut lire des
genre très différents. Il est surtout connu pour ses fresques historiques et ses histoires d'espionnage, mais il a écrit des thrillers bien foutus (apocalypse sur commande et le troisième jumeau)
par exemple.



Liliba 11/01/2013 11:12


Des siècles que je n'ai pas lu cet auteur...

Naelline 11/01/2013 12:31



Parce que tu n'apprécies pas, ou juste parce que ça ne vient pas dans ta pal ou tes lectures ?